Arête du Charmoz, errance à Emosson

Pas facile actuellement de trouver un bon plan rando du coté de Chamonix : l’enneigement est faible à basse altitude – et la neige, mouillée, est affreuse -, le risque marqué plus haut, avec un fort vent du sud et du jour blanc… On pensait avoir trouvé un bon plan à la pointe ronde au-dessus de Martigny mais c’était sans compter sur la grève : pas de neige à la Caffe, on aurait dû s’en douter !
Après un bon tour d’horizon sur iphigénie, on décide donc d’aller voir du coté du barrage d’Emosson en direction du col de la Terrasse.

17122019-IMG_8524.jpg
Chapelle du lac d’Emosson

Au départ de Finhaut, la neige est présente mais collante et avec une trace de montée défoncée, ce qui ne rend pas plus agréable le long (très long) parcours de la route jusqu’au barrage d’Emosson. On dit souvent que « plus c’est long plus c’est bon », certes, mais on atteind vite un plafond !!
Heureusement la neige devient meilleure à partir de 1700m environ, d’abord type transfo puis neige frittée lisse dans les orientations « froides » (partout sauf au sud).
La traversée du barrage est magnifique, d’autant plus que nous avons le coin pour nous seuls et qu’on nen voit plus l’ancienne trace effacée par le vent (on ne la reverra que deux fois sur même pas 10m).

17122019-IMG_8536
Sur le barrage
17122019-IMG_8537.jpg
Traversée au dessus des eaux

La montée dans la gorge de la Veudale est très esthétique, le vent a crée des formes tout en rondeurs. A la sortie de cette gorge, plutôt que de faire encore de la distance vers le col de la terrasse, on choisit de monter directement par un beau couloir à l’arête du Charmoz : très belle ambiance et on prend enfin du dénivelé ! Le vent à fait son effet, les crêtes sont dégarnies et le couloir bien remplit, mais nous n’avons pas vu de signes d’inquiétude.

A la descente, cette neige frittée lisse est un régal, on croirait skier sur une piste fraichement damée… Après un rab de plat pour retraverser le barrage, on rentre doucement à la voiture, englués dans une semoule collante.
La vue en plongée sur la gorge puis le lac et la qualité du ski valaient bien toute la peine qu’on s’est donné, mais que c’est long…

17122019-IMG_8554.jpg
Sous le Charmoz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.