Montagne en vers : Bivouac hivernal au Pas de l’œil

Souvenirs “d’une autre époque”, avant la crise sanitaire et son confinement mais aussi avant notre déménagement de Grenoble à Passy. Nos rythmes de vie ont bien changé, et avec eux certaines pratiques : finies les randos à ski “avant-taf” pour profiter du lever de soleil sur les classiques grenobloises ! Nous ne sommes cependant pas malheureux, nous les avons échangées contre une magnifique région à découvrir, un grand jardin et une superbe vue 🙂

18042018-IMG_3153.jpg
Bivouac hivernal au Pas de l’œil

Je laisse la parole aux mascottes pour narrer une belle échappée après/avant taf au couloir des Sultanes dans la barrière Est du Vercors, avec un bivouac original.

18042018-IMG_3163.jpg
Les mascottes au bivouac

[Nanard le canard]
“Non mais regardez ces hurluberlus,
ces malotrus,
qui me laissent, pauvre Canard,
marmonner dans ma mare !
Et ils osent amener ce papillon fragile,
loin de tout pistil ?!

Est-ce parce qu’il est grec,
ou que je pue du bec ?
Parce qu’il est si coloré,
qu’ils l’emmènent bivouaquer ?”

[Schmetterling le papillon]
“Pour arriver au Pas de l’œil,
et trouver une place au chaud,
je dois me faire léger comme une feuille,
et les soulager de leur fardeau.

La neige est abondante et douce,
comme les températures,
même si le timing nous pousse,
vraiment la vie n’est pas si dure.”

[Nanard]
“J’espère bien qu’ils vont porter,
qu’ils vont brasser,
et quand la nuit sera tombée,
par la corniche repoussés,
alors qu’ils descendront,
moi je ricanerai,
des mésaventures du papillon !”

(Raté Nanard…)
[Schmetterling]
“Voilà un bel abri,
qui nous promet des merveilles,
Il nous assure c’est garanti,
les premiers rayons du soleil.
Je n’ai plus qu’à me glisser,
avec eux dans un duvet;
et je me laisse emporter,
vers mes rêves de hauts sommets !”

Après une nuit fraiche mais magnifique, nous attaquons une descente au petit jour afin d’arriver à l’heure au boulot. La neige “de névé” est top pour profiter de la descente malgré un regel médiocre, et nous enchainons les virages sur un air connu :

“Pour un flirt avec toi
Je skierai n’importe quoi
Pour un flirt avec toi
Je serais prêt à tout
Pour un simple p’tit bivouac
Pour un flirt avec toi

Pour un petit tour, au petit jour
Entre les tours
Pour un petit tour, au petit jour
Entre les vernes

Je pourrais godiller
Quitte à faire démodé
Pour un flirt avec toi
Je pourrais me damner
Pour un seul virage volé
Pour un flirt avec toi

Pour un petit tour, au petit jour
Entre les tours
Pour un petit tour, au petit jour
Entre les vernes

Je ferais même la trace
Pour skier cette jolie face
Pour un flirt avec toi
Je ferais des folies
Je porterai même les skis
Pour un flirt avec toi

Pour un petit tour, au petit jour
Entre les tours
Pour un petit tour, au petit jour
Entre les vernes”

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.