De Chapelle en Index Crochues, escalade dans les Aiguilles Rouges

Dans la foulée du Cervin et pour profiter d'une excellente acclimatation, on avait prévu de faire la traversée de l'Obergabelhorn. Ce sommet qui en imposait déjà depuis le Zinalrothorn avait suffisamment de panache pour nous faire oublier nos envies de rocher "détente" au soleil ! Heureusement que la météo était là pour jouer les trouble-fête…

Traversée des arêtes de Sialouze

L'Aiguille de Sialouze est une antécime du Pic Sans Nom qui, contrairement à ce dernier, est réputée pour son excellent granit. Elle offre une des belles arêtes classiques du massif des Écrins, ainsi que de très belles voies d'escalade dans une ambiance haute montagne entre Pelvoux et Ailefroide. C'était pour Cricri et moi un objectif de "longue date", une arête de difficulté parfaite pour se régaler en réversible, surtout avec notre entrainement Suisse ! Et pour couronner le tout, un superbe bivouac à la Bosse de Sialouze...

Topo – Grand Pic de la Meije (3983m) : Traversée en bivouacs, D-/IV/900m

La Meije est justement réputée comme une des plus belles courses d'arête des Alpes. Son excellent rocher, la beauté de l'escalade, et la longueur de l'itinéraire en font un choix de premier ordre. Faire la traversée de la Meije, c'est la garantie d'un beau moment en montagne. Y dormir rehausse encore le plaisir, et permet de mieux apprécier la beauté de l'escalade. On revient avec la sensation d'avoir effectué un long voyage...