Topo – Aiguille du Midi (3776m) : Voie Rébuffat – Baquet, TD/II/200m

La voie Rébuffat – Baquet à l’Aiguille du Midi est une des escalades classiques les plus célèbres du massif du Mont-Blanc à juste titre. Son granit orangé est irréprochable, l’escalade est soutenue et magnifique, et l’ambiance dans la paroi comme aux alentours est à la hauteur. Elle est cependant victime de son succès et peut être sur-fréquentée : on peut alors parcourir des voies tout aussi jolies comme la Kohlmann ou la Rébuffat de l’éperon des Cosmiques. On peut aussi réaliser cette voie dans l’après midi avant de rejoindre le refuge des Cosmiques, et éviter les heures de plus grande affluence. Dans tous les cas, on se régal !

rébuffat
Topo voie Rébuffat à l’Aiguille du Midi

Vous souhaitez réaliser cette course avec un guide ? N’hésitez pas à me contacter (à partir du 8 Aout).

Point de départ : Téléphérique de l’Aiguille du Midi (3776m)
Niveau Technique : TD/II, 6a max./5c obl.
Historique : G. Rébuffat et M. Baquet en 1956
Horaires : 20 minutes d’approche, 4-5h dans la voie et 15mn pour rejoindre l’Aiguille du Midi
Matériel :
10 dégaines
Friends #0.3 – #3 et petits cablés
Crampons/piolet et matériel de sécurité sur glacier
Encordement 50m
Approche :
Descendre l’arête de l’Aiguille et se diriger vers le pied de la face S de l’Aiguille. Selon la rimaye rejoindre la terrasse par la droite (IV, un pas délicat selon conditions) ou par la fissure à l’aplomb (5c).
Itinéraire :
L1, 5c : Suivre un système de fissures jusqu’à un ressaut dalleux à l’aplomb du toit (5c, goujon), puis traverser sous le toit. Relais au bout du toit, goujons.
L2, 6a : Traverser à gauche et remonter la fissure en S (6a, quelques pitons). Relais intermédiaire possible à gauche. Poursuivre par un système de fissures droit puis à gauche, relais sur une plateforme, goujons.
L3, 5c : Descendre à gauche de la plateforme puis suivre un dièdre physique. Relais intermédiaire sur une vire, goujons. Prendre le dièdre à droite (impressionnant mais prisu, pitons) et poursuivre jusqu’à un relais sur goujons sous une fissure large.
L4, 5c, 6a (un pas) : Monter droit la fissure large, puis un mur raide avec deux fines fissures. Poursuivre par un dièdre facile à droite. Relais sur goujons sur une vire.
L5, 5c : Traverser quelques mètres à gauche et suivre une fissure dièdre qui contourne le bloc surplombant par la gauche. Relais sur goujons sur un pilier avec des gradins entre deux couloirs.
On peut aussi passer droit au dessus du relais par des fissures pour monter sur le bloc surplombant, 6a/b. Relais sur la plateforme, puis on rejoint la voie par une courte desescalade et la traversée du couloir.
L6, 4 : Suivre le pilier puis le couloir pour déboucher sur l’arête à droite. Relais au pieds du ressaut final atteint soit à gauche par une fissure physique, soit à droite par un écart sur scellements. Relais sur scellements.
L7, 6b > 5a/A0 : Droit au dessus du relais, court passage teigneux en dalle (on peut tirer aux points) puis superbe dalle couchée à knobs. Relais de l’autre coté du « sommet » de préférence pour le rappel vers la terrasse Rébuffat.
Descente :
En un rappel, rejoindre la terrasse Rébuffat.
Autres sources :
Camptocamp

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.