Topo – Gâteau de Riz, Aiguille du refuge, D/170m

Gâteau de riz est une voie d’escalade accessible partiellement équipée, située immédiatement au-dessus du refuge d’Argentière (2760 m). Le rocher y est excellent, l’escalade est soutenue et intéressante, et l’approche ainsi que la descente sont aisées. Elle fait à ce titre partie des incontournables du bassin d’Argentière.

topo.png

Point de départ :
Refuge d’Argentière (2760 m), accessible en 2 heures du sommet des Grands Montets.

Niveau Technique :
D+/II, 5c max, 4c obligatoire. D/II, 4c max en prenant les variantes faciles.
Peu d’équipement en place.

Horaires :
Compter 5mn pour l’approche, 3-4h d’escalade, et 1h de descente.

Matériel :
Jeu complet de friends (éventuellement doubler 0,5/0,75), Sangles, 4 dégaines. Encordement à 50m.

Approche :
De la terrasse du refuge, emprunter le début du sentier qui mène au glacier des Améthystes puis atteindre la voie à vue. Encordement sur une belle terrasse sous L1.

Itinéraire :
L1, 4c, 30m : Fissure/Dièdre, passage d’un bloc coincé, puis cheminée. Relais à droite sur la terrasse.

L2, 4b, 35m : Prendre la fissure à gauche du relais, puis une écaille à gauche et un dièdre/goulotte. Relais sur goujons au dessus d’une lunule percée.

L3, 3, 40m : Suivre le fil par une fissure puis du terrain facile, relais sous un surplomb avant une « faille ».

L4, 5c ou 4c, 40m : Franchir la « fissure Lucky-Luke » à califourchon et se rétablir dès que possible dans la dalle à droite. On prend alors le système de fissures droit au dessus (5c) ou à droite (4c) par une dalle fissurée. Relais sur une vire.

L5, 4b, 35m : Prendre la cheminée encombrée de blocs à gauche ou les fissures faciles à droite, rejoindre le fil. Relais sur becquet + spit.

L6, 3, 20m : Suivre l’arête et rejoindre un relais sur spits au pied du ressaut terminal.

L7, 5b, 40m : Suivre la fissure au dessus du relais (1 piton) jusqu’à une vire puis à droite jusqu’au relais sur spits (relais facultatif possible à la vire).

L7 Bis, 4c, 40m : Il est possible de contourner L7 par la droite. Dans ce cas il est sans doute plus judicieux de faire relais après avoir tourné le fil à la place du relais précédent.

Descente :
Un rappel versant NW (20m) dépose à une brèche en haut d’un couloir malcommode. Attention à ne pas coincer la corde dans la fissure qui court sous le relais (bien la jeter) !

De la brèche, traverser sous un surplomb (4b, piton) puis rejoindre en traversée une arête. On descend alors facilement le couloir W de l’autre coté de l’arête, rive gauche puis rive droite en passant proche des oreilles de lapin.

Autres sources :
Camptocamp
Mont-Blanc Granite – Les plus belles voies d’escalade – Tome 1 Bassin d’Argentière

 

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.