Topo – Mont-Blanc : Pilier Rouge du Brouillard, Bonatti-Oggioni et sortie au sommet, TD+ (V, 5c), 1000m

Voilà un itinéraire qui a tout pour plaire : l’ambiance sauvage et grandiose de la face sud du Mont-Blanc, beaucoup de variété et d’ampleur et du beau granit dans le pilier proprement dit ! La sortie au sommet par l’arête du Brouillard donne toute son envergure à la course et mérite bien sa réputation d’itinéraire interminable.
Plusieurs stratégies sont possibles pour réaliser cet itinéraire : dormir à Eccles, Bivouaquer sur l’itinéraire, ou le réaliser à la journée depuis Monzino. C’est cette dernière approche qui est proposée ici : exigeante physiquement, elle permet d’avoir des sacs moins lourds et de s’assurer une bonne nuit dans un refuge merveilleux !

Point de départ :  Refuge Monzino (2590m)
Niveau Technique : TD+, V/5c
Horaires : 5-7h d’approche (4-5h si approche directe), 5-6h pour le pilier, 5-7h pour le sommet
Matériel :
Matériel glacier
5-7 dégaines rallongeables
Friends #0.3 – #3, éventuellement doubler 0.3 – 0.75
Approche :
Du refuge suivre le sentier qui mène au glacier du Châtelet. Prendre une sente sur la moraine du Glacier du Brouillard qu’on suit jusqu’à prendre pied sur le glacier. L’itinéraire dépend alors des conditions mais reste rive gauche jusqu’au col du Freney, puis monte en direction des bivouacs qui s’atteignent en cheminant au mieux dans du mauvais rocher.

Du bivouac inférieur, traverser 10m en direction du glacier, un rappel de 20/25m dépose sur celui-ci. Lorsque les conditions sont bonnes, on traverse alors jusqu’au pied du pilier. Bien se renseigner sur l’état du glacier qui est souvent barré par une grande crevasse (éventuellement retour impossible à Eccles sans équiper une corde fixe !)
On franchit par la gauche la rimaye sous le pilier, et l’on atteint le départ de la voie classique en remontant le couloir le long du pilier jusqu’à trouver un ressaut rocheux plus raide. Attention l’approche est surplombée par la goulotte « brouillard givrant » et les chutes de pierres peuvent être nombreuses dès les premiers rayons du soleil pour l’approche, L1 et R1.

Itinéraire :
L’itinéraire présenté utilise l’attaque classique de la voie, on peut aussi utiliser l’attaque directe (6a). On rejoint alors R2 de ce topo en 4 longueurs (IV/6a/5c/III).
Il existe de nombreuses variantes tout le long de la voie, ce topo n’est qu’une manière de la gravir parmi d’autres ! Nous avons essayé de suivre les passages les plus simples.

L1, III. Monter le couloir jusqu’à se trouver au niveau d’un dièdre qui rejoint le fil du pilier au dessus de l’attaque directe (d’autres topo parlent d’un gendarme, c’est plutôt un petit pilier peu marqué). 1 piton visible au pied du dièdre et un second au milieu dans une dalle.
L2, IV+/V. Monter dans le dièdre et en sortir au niveau du piton par un pas de dalle délicat (V). Suivre un système de fissures qui monte au dessus pour rejoindre le fil du pilier, on croise un goujon. Relais quelques mètres au dessus sur 3 goujons.
L3, 5a. Traverser une brèche, relais sur goujons facultatif. Poursuivre en ascendance à droite par de belles fissures jusqu’à une terrasses sous une veine de quartz. Relais sur piton et becquet.
L4, IV. Monter par la veine de quartz ou à gauche de la terrasse pour trouver un relais sur une terrasse, goujons.
L5, 5c. Au dessus du relais dans un couloir dièdre, dont on sort par un pas athlétique à droite dans deux fissures. Ensuite droit puis relais à gauche du couloir sous une veine de quartz, goujons.
L6, 5c. Au dessus du relais, prendre la fissure de droite plutôt que la veine de quartz (pas délicat pour en sortir). Relais sur Friends sur une terrasse quand le terrain se couche, ou tirer une grande longueur et rejoindre le fil à gauche pour trouver le relais sur goujons.
L7, III. Du relais sur Friends poursuivre au plus facile (un goujon dans le dernier ressaut?), et trouver un relais sur goujons au pieds d’un système de fissures/cheminées.
L8, 5c. suivre ces fissures/cheminées jusqu’à un relais sur goujons. Le départ peut se faire à gauche du relais (piton, un pas dur) ou à droite.
L9, 5b. Poursuivre droit dans le couloir pour faire relais sur goujons.
L10, 5a. Prendre un dièdre à gauche du relais, puis une cheminée à gauche (la seconde, piton au pieds). Relais à construire.
L11, 4a. Poursuivre facilement jusqu’au sommet. Relais confort sur une terrasse sous une grande lame qui sert de bivouac (mini muret).

On peut alors descendre en rappel dans la voie (deux premiers rappels décalé à droite), mais il serait dommage de se priver d’une belle bavante : la sortie par le brouillard donne tout son sens au mot « grande course », la journée ne fait que commencer !

Sortie au sommet du Mont Blanc :
Depuis le sommet du pilier, suivre le fil en direction de l’arête du brouillard (quelques passages de IV) pour gagner un cirque qu’on franchit sur sa gauche (gradin et court couloir) pour rejoindre une arête. Quand cette arête se perd dans des gradins, traverser à gauche pour trouver un nouveau fil. On rejoint alors le sommet de la pointe Louis Amédée par ce fil et des gradins. Beaucoup d’autres passages sont possibles dans ce terrain… (2-3h)
Descendre par le fil jusqu’à trouver un relais de rappel. Le rappel s’effectue côté brouillard et le risque de coincer est grand : mieux vaut descendre droit puis suivre une rampe jusqu’à la brèche.
On traverse jusqu’à une seconde brèche en restant sous le fil. Par une longueur en ascendance gauche (rocher lisse) puis droit dans des fissures, passer le mur suivant (IV, suivre les traces de crampons). On suit alors globalement le fil de l’arête jusqu’au Mont Blanc de Courmayeur, pas de passages difficiles mais rester attentif à l’itinéraire (on peut généralement suivre les nombreuses traces de crampons).
De là on gagne le sommet du Mont Blanc sans difficultés. (3-4h)

Descente :
Par la voie normale du Goûter, les 3 Monts, ou la voie normale italienne.

Autres sources :
Camptocamp
Les 100 plus belles de Batoux (schéma)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.