Topo – Petits Charmoz (2867m) : Traversée, AD/II/200m

La traversée des Petits Charmoz est une vieille classique de l’alpinisme rocheux à Chamonix, dont l’escalade est toujours plaisante même si le style des cheminées de départ n’a plus rien de moderne. Attention si vous n’êtes pas familiers avec la « renfougne », les premières longueurs vont vous surprendre ! Course adaptée aux chaleurs estivales, et très propice à l’apprentissage de l’assurage en mouvement.

Traversée des Petits Charmoz

Vous souhaitez réaliser cette course avec un guide ? N’hésitez pas à me contacter.
ATTENTION : Un écroulement a eu lieu en juin 2022 au sommet des Petits Charmoz, cet itinéraire est à éviter en attendant plus d’infos !

Point de départ : Plan de l’Aiguille (2317m)
Niveau Technique : AD/II, IV max. (difficile à coter « moderne »…)
Historique : Mlle M. Pasteur, J.H. Wicks, C. Wilson le 5 Juillet 1898
Horaires : 1h30 d’approche, 3-4h jusqu’au col de la buche et 2h pour rejoindre le Plan de l’Aiguille
Matériel :
3 dégaines
Friends petits et moyens (3/4 friends entre 0.3 et 1)
Crampons/piolet utiles selon l’état de l’approche (neige en début de saison, parfois glace ensuite)
Encordement 30m (2*30m si on descend avec des rappels)
Approche :
Du Plan de l’Aiguille suivre le sentier du lac Bleu puis une sente qui traverse la première moraine du glacier de Blaitière. Monter sur le glacier de Blaitière et prendre pied sur la moraine suivante à 2480 environ (léger replat). Suivre une sente à niveau en direction du glacier des Nantillons, on rejoint la moraine à 2500m environ (collet avec bon sentier).
Traverser à flanc en direction du col de la Buche (ne pas monter si possible pour s’exposer le moins possible au sérac) puis longer les Petits Charmoz pour gagner l’aplomb du col de l’Etala.
Itinéraire :
Remonter le couloir du Col de l’Etala par des gradins, en utilisant au maximum la rive droite pour limiter le risque de chutes de pierres. Buter sous de raides cheminées qu’on gravit en deux longueurs. La première (IV, 15m) se gravit par un mur raide (1 piton) puis la cheminée de droite (2 pitons), relais sur terrasse (1 piton et becquet). La seconde (IV-, 20m) s’attaque à droite puis on traverse une dalle peu inclinée à gauche pour sortir par une cheminée (1 friend coincé, 1 piton). Ne pas sortir par la droite.
On rejoint alors par des gradins le col de l’Etala.
Le ressaut suivant se gravit d’abord par le bord droit (une fissure rejoint l’arête qu’on quitte rapidement, III+, 5m), puis une rampe facile à gauche mène au pied d’un dièdre, relais.  Gravir le « livre ouvert » (IV, 20m, pitons), relais sur terrasse au sommet.
On suit alors le fil de l’arête jusqu’à une courte désescalade pour rejoindre une vire. Remonter sur l’arête par un crochet coté mer de glace (un pas en traversée puis fissure large, III+) et poursuivre jusqu’à une brèche.
Descendre quelques mètres coté Nantillons et remonter facilement sur le fil de l’arête qu’on poursuit jusqu’à une petite brèche proche du sommet (un pas de III+).
Descendre 3m coté mer de glace et prendre une vire, puis remonter sur l’arête qu’on suit jusqu’au sommet (un piton derrière la lame).
Descente :
Du sommet, faire un rappel versant Nantillons jusqu’à une terrasse. Une désescalade facile par un système de rampes et dièdres/cheminées (III) mène à un couloir (rappel possible également). Le descendre sur environ 50m et emprunter un système de vires à main droite pour rejoindre le col de la Buche, cairns.
Le col de la Buche se descend versant Nantillon par une sente qui emprunte les rives (éviter le centre du couloir, chute de pierres), puis s’échappe en rive gauche pour franchir le dernier ressaut par des échelles. On retrouve alors l’approche.
Autres sources :
Camptocamp
Mont Blanc Granit

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.