Topo – Zinalrothorn (4221m) : traversée Rothorngrat – Arête Nord, D-/IV/550m

L’arête SW du Zinalrothorn (Rothorngrat) est un petit bijoux niché au cœur de l’impressionnante « Couronne impériale » du Valais. Elle offre une escalade soutenue de difficulté moyenne sur un gneiss rouge irréprochable, dans une très belle ambiance. L’approche glaciaire ainsi que la descente encore technique par l’arête Nord en font une grande course engagée mais accessible. Un long voyage d’arête qui laisse de merveilleux souvenirs…

Point de départ :
Cabane du Grand Mountet (2886 m), accessible en 3-4 heures de Zinal.

Niveau Technique :
D-/IV, 4c max et obl.

Horaires :
Compter 2-3h pour l’accès à l’arête SW, 4h d’escalade, et 3-4h de descente. Attention, ces horaires sont souvent explosés (acclimatation, conditions, longueur de l’itinéraire).

Matériel :
Jeu de friends #0.3-#2, corde de 50m.

Approche :
Du refuge un bon sentier monte au sommet de la moraine, on atteint le glacier du Mountet qu’on traverse en ascendance légère sous le point 3364 m. On rejoint une combe glaciaire peu crevassée sous le point 3607 m, qui mène à la rimaye (généralement franchie à droite). On rejoint l’arête par un couloir de neige ou les rochers qui le bordent.

Itinéraire :
Prendre l’arête d’abord facile qui mène au pied du premier gendarme qu’on gravit aisément (III).
Le second gendarme se franchit directement, puis à gauche par une fissure qui ramène au fil.
Un troisième gendarme mène à une selle au pied d’un grand ressaut raide et dalleux composé de plusieurs gendarmes.
Remonter ceux-ci en restant sur le fil ou légèrement versant Mountet (ensemble de III+/IV).

On arrive à un replat au pied du « Grand Gendarme », attaquer droit sur le fil par une petite dalle jusqu’à un relais (2 pitons) et partir à droite sur 2m pour remonter des feuillets raides (IV+) sur 10 m, relais sur becquet sur le fil.
Poursuivre tout droit par une dalle (IV, un piton à expansion) puis prendre un dièdre à gauche (III+) qui permet de rejoindre le fil.
On traverse ensuite un gendarme bifide pour rejoindre la brèche de la Gabel et la voie normale.
De la brèche, remonter des gros blocs sur le fil puis traverser à gauche une fenêtre pour remonter les Plaques Biner (plaquettes et « barres à mines » scellées, verglas fréquent) et rejoindre le fil de l’arête.
Suivre l’arête facile jusqu’au sommet en contournant un 1er gendarme par la droite et le second (la Kanzel) par la droite (III+, corde fixe).

Descente :
Suivre l’arête N, la partie sommitale peut être délicate en cas d’enneigement (assurage pas toujours évident).
Une courte remontée amène au sommet de la Bosse, qu’on descend par deux rappels de 22m (bons relais en place).
On rejoint alors le Sphynx en passant par une arête en rasoir (la « Bourrique »), on le contourne versant Mountet (spits, délicat si enneigé).
Traverser le rasoir (III+, rappel), puis contourner le gendarme du déjeuner versant Zinal. On rejoint facilement l’épaule, d’où on descend jusqu’au Col de Morming par une arête rocheuse (suivre le fil, un pas de III avec piton) puis neigeuse (effilée, problématique si en glace).
Franchir la rimaye sous le col puis rejoindre facilement la moraine.

Autres Sources :
Camptocamp
Sommets des Alpes suisses – Les plus belles courses

One thought on “Topo – Zinalrothorn (4221m) : traversée Rothorngrat – Arête Nord, D-/IV/550m

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.