Escalade au fil de l’eau : La traversée de la commune,Calanque de Sugiton

Après avoir gouté au rocher si particulier du Cap Canaille avec Sabine, nous sommes partis avec Eric et Cricri dans une autre escalade typique des calanques : la traversée au dessus de l'eau. La voie démarre au bout de la calanque des pierres tombées, les pieds au bord de l'eau ! Très belle escalade variée…

Escalade dans les gorges de la Jonte

Les gorges de la Jonte, j'en avais entendu beaucoup de bien, et je m'en étais fait une image qui pouvait se résumer en trois mots : vautours, gaz et engagement ! Alors autant dire que si on a été un peu déçus par la météo (quelle idée de partir juste avant un épisode cévenole !!), le reste était largement au niveau... Aguichés par trois belles journées d'escalade et de tourisme, nous reviendrons réviser nos classiques !

Rocher du Midi, Voie de la grotte

Le Rocher du Midi fait partie des plus belles parois des pré-Alpes calcaire, et j'avais le projet d'y grimper depuis de nombreuses années. Je profite donc d'un automne plus actif en escalade pour concrétiser, et parcourir la très esthétique voie de la grotte. Ouverte par Gary Hemming, le "beatnik des cimes", cette voie offre un voyage dans une grande face raide avec comme passage marquant le franchissement du bouclier de dalles jaunes en passant à travers la fameuse grotte !

Balade sur le Toit de Belledonne (traversée Agnelin – Pyramide)

Le massif de Belledonne est souvent boudé par les grimpeurs et alpinistes pour la mauvaise qualité de son rocher, et ne retrouve ses lettres de noblesse qu'en hiver où il est prisé des randonneurs à ski et amateurs de mixte... Pourtant il existe quelques itinéraires qui valent la peine d'y être parcourus, notamment en fin de saison pour profiter de belles lumières et réaliser un itinéraire à la journée depuis Grenoble. L'occasion (vu l'intérêt relatif de l'escalade) de pratiquer un alpinisme plus contemplatif et de profiter des vallons sauvages de l'envers de Belledonne (appellation grenoblo-centriste) !

Pic de Bure : Pilier Est, voie Desmaison

La voie Desmaison au pilier E du pic de Bure est un vieux rêve qui se concrétise enfin , et contrairement à beaucoup d'autres, j'y ai pris encore plus de plaisir que je ne l'espérais ! L'itinéraire est fantastique, traçant une ligne de difficulté modérée dans une paroi raide et de grande ampleur (600m de dénivellation !). L'escalade est agréable à part quelques courts passages, le rocher est généralement bon et l'ambiance est absolument incroyable... Les paysages lunaires du Dévoluy et l'ambiance "station spatiale" du plateau et son observatoire donnent une petite touche pas commune. Avoir tracé cette voie en 1961 en seulement trois jours, quel talent et quelle audace !! Aujourd'hui, en chaussons, avec le topo et pitons en place nous mettons encore 7 à 10h, ça calme...